L'UNIVERSITÉ LIBERTÉ

L'UNIVERSITÉ LIBERTÉ

octobre 26, 2014

Sur la page pour une démocratie libérale 11/21 (les citoyens et la responsabilité)

L'Université Libérale, vous convie à lire ce nouveau message. Des commentaires seraient souhaitables, notamment sur les posts référencés: à débattre, réflexions...Merci de vos lectures, et de vos analyses.


Les responsabilités des citoyens


Contrairement à ce qui se passe dans une dictature, le gouvernement d'une démocratie a pour rôle de servir son peuple, mais, de leur côté, les citoyens doivent eux aussi accepter de se plier aux règles et obligations selon lesquelles ils sont gouvernés. Les démocraties accordent de nombreuses libertés à leurs citoyens, notamment la liberté d'avoir un avis différent et de critiquer le gouvernement.

La citoyenneté dans une démocratie nécessite participation, civilité et même patience.

Les citoyens démocratiques savent qu'ils ont non seulement des droits mais encore des devoirs. Ils savent que la démocratie exige qu'ils y consacrent du temps et des efforts, car un gouvernement du peuple demande de lui vigilance et soutien constants.

Quelques obligations résultant de la citoyenneté, telles que l'acceptation de faire partie de jurys dans des procès, ou de faire une période de service militaire ou civil obligatoire, sont propres à certains régimes démocratiques. D'autres s'imposent aux citoyens de toutes les démocraties, à commencer par le respect des lois. Le paiement des impôts, l'acceptation de l'autorité du gouvernement élu et le respect des droits de ceux qui n'ont pas la même opinion sont d'autres exemples des devoirs des citoyens.

Les citoyens démocratiques savent qu'ils doivent assumer leurs devoirs à l'égard de leur société s'ils veulent bénéficier de la protection de leurs droits.

Comme on le dit dans les sociétés libres : « On a le gouvernement que l'on mérite. » Pour que la démocratie accomplisse ses objectifs, les citoyens doivent être actifs, et non passifs, parce que la réussite ou l'échec de leur gouvernement est leur responsabilité et non pas celle de quelqu'un d'autre. De leur côté, les responsables publics savent que tous les citoyens doivent être traités équitablement et que la corruption n'a pas sa place dans un gouvernement démocratique.

Dans un système démocratique, les gens qui ne sont pas satisfaits de leurs responsables ont toute liberté pour s'organiser, expliquer leurs raisons, manifester pacifiquement leur volonté de changement et, finalement, de voter en faveur de nouveaux responsables lors des élections suivantes.

Une saine démocratie exige de la part de ses citoyens plus qu'un simple bulletin de vote de temps à autre. Elle requiert qu'un grand nombre se montrent constamment vigilants, lui consacrent du temps et s'engagent, chacun pouvant compter sur le gouvernement pour qu'il protège ses droits et ses libertés.
Les citoyens d'une démocratie peuvent adhérer au parti politique de leur choix et faire campagne pour ses candidats. Ils acceptent que leur parti ne soit pas forcément toujours au pouvoir. 
° Ils sont libres de se présenter aux élections et d'exercer des responsabilités publiques pendant un temps.
° Ils peuvent s'exprimer sur les questions locales et nationales par le canal d'une presse libre.
° Ils peuvent adhérer à des syndicats et à des associations professionnelles ou d'intérêt local.
° Ils peuvent adhérer à des associations privées défendant leurs idées ou leurs intérêts, dans des domaines aussi variés que la religion, la culture propre à leur groupe ethnique, la recherche universitaire, les sports, les arts, la littérature, l'amélioration de leur quartier, les échanges internationaux d'étudiants, ou dans une centaine d'autres domaines.
° Tous ces groupes - qu'ils soient proches ou éloignés du gouvernement - contribuent à la richesse et à la santé d'une démocratie. 


Aucun commentaire: