L'UNIVERSITÉ LIBERTÉ

L'UNIVERSITÉ LIBERTÉ

janvier 07, 2015

Au 30/11/14 - Général Bosser : « Daech n'est plus seulement aux portes de l'Europe, ... il en a franchi le seuil » info Charlie Hebdo et la "critique"

L'Université Liberté, un site de réflexions, analyses et de débats avant tout, je m'engage a aucun jugement, bonne lecture, librement vôtre. Je vous convie à lire ce nouveau message. Des commentaires seraient souhaitables, notamment sur les posts référencés: à débattre, réflexions...Merci de vos lectures, et de vos analyses.



Toutes nos condoléances aux familles touchées par cet évènement au siège de Charlie Hebdo. Toutes mes condoléances à notre liberté d'expression abusée, bafouée comme engloutie de haine.
Je fais ce petit mot, même si je n'étais pas un fan adepte de ce journal caricatural. 

Quoi penser de notre Etat policier ? 
Quoi penser de groupes privés ? 
Quoi penser du port d'arme ?
Enfin n'y aurait-il pas eu moins de mort si .....?




Message de solidarité des équipes éditoriales du groupe NetMediaEurope avec Charlie Hebdo. Très choquées par l’attentat meurtrier qui a visé ce matin la rédaction de Charlie Hebdo, les rédactions de NetMediaEurope (Silicon.fr, ITespresso et ChannelBiz) expriment leur solidarité sans failles avec leurs confrères de l’hebdomadaire satirique. Toutes nos pensées vont aujourd’hui aux victimes et à leurs proches, à qui nous adressons nos plus sincères condoléances. Ce terrible événement ne fait que renforcer notre attachement à la liberté de la presse, à la pluralité des opinions et à la critique de tous les pouvoirs, indispensable au bon fonctionnement d’une démocratie. Ces meurtres nous rappellent enfin combien ces libertés sont fragiles et combien il est important de les défendre au quotidien.



Voici une lecture que je devais envoyer tôt ce matin, comme quoi nos armées sont bien renseignées. L'Etat et ses décideurs toujours dans l'indécision voire au sein de lourdeurs administratives ineptes pour ce nouveau siècle !!




La force de frappe de l'Etat islamique inquiète l'état-major des armées. 

« La rapidité avec laquelle ce mouvement parvient à accroître ses effectifs et à diversifier son matériel est très préoccupante », a estimé le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Jean-Pierre Bosser. 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait été très clair sur l'arsenal dont dispose Daech. Ses grands subordonnés, qui suivent le dossier, affiche une préoccupation sur la puissance et l'attractivité de ce mouvement terroriste, dont les effectifs sont actuellement évalués à 25.000 djihadistes. Daech, qui dispose notamment de chars, « ne constitue pas qu'un groupe terroriste mais bien une armée qui manœuvre, qui communique, qui s'appuie sur des équipements performants et poursuit des objectifs stratégiques, avec une volonté expansionniste affichée», a expliqué aux sénateurs le chef d'état-major de l'armée de Terre (Cemat), le général Jean-Pierre Bosser. 

« Le groupe exerce une forte attraction sur les djihadistes du monde entier, qui rallient l'Irak et la Syrie par milliers », a noté le député UMP des Bouches-du-Rhône Guy Tessier dans son rapport sur le projet de loi de finances pour 2015. « Les djihadistes de Daech représentent une véritable armée terroriste composée d'hommes expérimentés, bien équipés et disposant de ressources financières importantes », a pour sa part confirmé le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers. 

« La rapidité avec laquelle ce mouvement parvient à accroître ses effectifs et à diversifier son matériel est très préoccupante », a précisé le général Bosser.

Les percées de Daech contre l'armée irakienne lui ont permis « de mettre la main sur des équipements lourds et modernes. Il bénéficie de ressources financières substantielles, en stock et en flux, grâce à l'exploitation des puits de pétrole, des postes frontaliers ou des barrages sur lesquels il a mis la main », a rappelé Guy Tessier. 


« La lutte sera longue »
Pour le Cemat, « la problématique n'est pas seulement militaire, elle porte également sur les flux financiers qui viennent alimenter de véritables mercenaires appointés ». Sur le plan financier Daech a effectivement récupéré à Mossoul 450 millions de dollars dans les banques. En outre, les ressources de Daech proviennent également du pétrole que le mouvement vend à des prix défiant toute concurrence. 

« La lutte sera longue et il faudra gérer au mieux la pression du temps court, dans nos 
sociétés actuelles qui exigeront des résultats rapides », a estimé le Général Pierre de Villiers. Dans ce contexte, la France a, selon le chef d'état-major des armées, « besoin d'une vision stratégique militaire qui intègre les objectifs militaires, mais aussi politiques, diplomatiques et psychologiques. Pour réussir, notre plan de campagne devra donc être global ». 


Préoccupations avec le retour des combattants européens
Selon le général Jean-Pierre Bosser, « plus de 1.000 combattants européens enrôlés dans ses rangs sont revenus dans l'espace Schengen ». Une menace pour la France et les pays européens. Car « l’adversaire n'est plus seulement aux portes de l'Europe, il en a franchi le seuil », a souligné le chef d'état-major de l'armée de terre. Il est donc persuadé « de la nécessité d'intégrer encore plus dans notre réflexion le retour de l'armée de terre sur son milieu naturel, celui du sol national, pour pourvoir y faire face, avec les forces de sécurité, à tous types de menaces dont celles que ces vingt dernières années avaient confinées à l'extérieur ». 

Cette problématique est là « pour rappeler le lien très fort, le continuum, qui existe entre sécurité extérieure et sécurité intérieure. Ces combattants étrangers sont un vrai défi pour notre sécurité, celles des Français et plus généralement celle des Européens », a de son côté expliqué le général Pierre de Villiers. Et selon le chef d'état-major de l'armée de terre, « il ne faut d'ailleurs pas exclure que cette menace agisse en utilisant des modes d'actions de nature militaire, et se concrétise par des actions armées contre des militaires. Ne perdons pas de vue qu'il s'agissait d'un des objectifs poursuivis par Mohammed Merah. Outre-Atlantique, des attaques isolées ont déjà été perpétrées. Nous avons hélas vécu à deux reprises en France et une fois en Belgique des attaques assez similaires ». 

L’armée de terre présente en France
L'armée de Terre peut-elle être en première ligne face à Daech sur le sol national ? Le général Bosser en est convaincu : « il me semble raisonnable de considérer que la nature des opérations et l'envergure des défis sécuritaires inscrivent l'action militaire, hors et désormais à l'intérieur de nos frontières, durablement. Ils confortent ainsi le contrat opérationnel de l'armée de terre qui est réaliste et structurant ». 

La situation au Levant met l'accent sur l'indispensable nécessité d'une capacité autonome d'appréciation de situation tactique et stratégique, a affirmé le général Pierre de Villiers. « C'est la vocation de nos capteurs de renseignement, de nos satellites, mais aussi des efforts consentis pour améliorer nos capacités Cyber. Ce constat conforte la priorité mise sur le renseignement dans la loi de programmation militaire ». 

Par Michel CABIROL








Charlie Hebdo massacré

Publié le
Par Guillaume Périgois, directeur de publication de Contrepoints.



le Maurais Live (Québec)
Notre chroniqueur français Ulrich Genisson nous donne de l'information sur ce qu'il se passe en France d'un point de vue interne sur les assassinats de 12 personnes à Paris aujourd'hui dans la rédaction de Charlie Hebdo...
Podcast complet ici : http://quebec.radiox.com/…/ulrich_medias_francais_ont_une_g…

 

14 commentaires:

Madeleine Masengu a dit…

Si proche et à l'intérieur

Olivier-Benoît Garand a dit…

@ Alain ... Tu ne vas quand même pas faire de cette actualité morbide une tribune politique ? ...

David Gendron a dit…

L'association entre Charlie Hebdo et la lutte pour la liberté d'expression est fallacieuse et va à l'encontre des faits. Dans les faits, Charlie Hebdo luttait férocement contre la liberté d'expression. Pensez à Vincent Reynouard et à Dieudonné, par exemple. Informez-vous, bordel!https://www.youtube.com/watch?v=SJFwTCm-8g8
Tuerie chez "Charlie hebdo" : la raison insoupçonnée
Dans cette vidéo, Vincent Reynouard explique que...

Guillaume Besset a dit…

Je pense que l'on peut dire qu'il s'agit, en plus d'actes de gangsters extrémistes à enfermer (qu'ils fassent parti de Daech ou pas) d'une conséquence indirecte du Patriot Act de Bush et plus généralement des impérialismes subis ou perçus comme tels, et par le manque d'investissement dans la CNV et le respect ou l'amour, car comme dans une cour de récréation, la limite de l'expression est la perception des destinataires.. (même peu éduqués, ils ne devraient pas être moqués, même si cela n'est pas une excuse)

90% des attentats dans le monde sont le fait de musulmans apparemment, cela doit bien signifier qq chose.. (à part leur folie)

La haine amène la haine, et la nouvelle base militaire US près de Séville avec 800 hommes je crois, ne sera pas pour apaiser la gestion du pétrole Algérien (autre ex d'impérialisme..)

Autre ex, les avions Belges qui ont envoyés des bombes sur les puits de pétrole (que la Turquie rachète tjrs) détenus par Daech, objectif réduire les financements réussi, mais pour l'escalade de la violence à long terme, ce n'est pas non plus très bon..

=> Achat de pétrole éthique, est ce possible ? (idem pour l'Or, l'Uranium, etc..)

Joseph Glldr a dit…

L'État tout puissant. L'État providence. L'État policier (de la route et pour voler l'argent des gens honnêtes). L'État a failli à sa mission première: La sécurité

Jacques Renard a dit…

@ guillaume, regardez l'histoire de l'islam. votre argument comme quoi l'islamisme serait une conséquence de l'impérialisme américain n'est pas recevable. l'islam a toujours été violente. islam et tolérance sont deux opposées

Patricia Brenner a dit…

Les arabo-musulmans ont été les pires colonisateurs de l'histoire.

Guillaume Besset a dit…

D'accord, je vais étudier un peu l'histoire de l'islam effectivement. En attendant l'éducation partagée me semble un bon rempart à tous ces probs..
Et mea culpa concernant la liberté d'expression qui doit toujours rester au-dessus de la perception de quelques individus violents (même si le droit naturel voudrait que l'on use de cette liberté avec modération par politesse et respect)
je me dis quand même que le bilan des milliards dépensés dans les systèmes répressifs sont disproportionnés par rapport aux investissements qui seraient nécessaires dans la communication non violente, la psychologie et les écoles de la Paix, etc..

Patricia Brenner a dit…

L'éducation partagée?

Joseph Glldr a dit…

Dans les années 70, il y avait la bande à Baader, la RAF, et septembre noir qui étaient tout autant terroristes sans s'inspirer de l'Islam. Ma question est : Que fait l'État, dont la mission première est d'assurer la sécurité?

Joël Ammann a dit…

Il ne peut réussir cette mission sauf en mettant un policier/militaire derrière chaque habitant.

Autrement dit : C'est voué à l'échec.

Joseph Glldr a dit…

Septembre noir a été éradique, pour près de 40 ans, sans mettre un policier/militaire derrière chaque habitant. La réalité, c'est que l'état se mèle de ce qui ne le regarde pas (la santé par exemple), mais est incapable d'assurer sa mission première qui est la sécurité

Tes Morts Mange Pierre a dit…

pas compris le rapport entre charlie hebdo et les collabos, David peut tu montrer ce qui te fais penser qu'ils luttaient contre la liberté d'expression?

Xavier Prégentil a dit…

L'affaire du jury d'agrégation des universités.